Inspirée des thermes romains, la douche à l'italienne, à savoir sans seuil ni receveur apparent, affleure le sol. Ne répondant à aucune contrainte de taille ni de forme, cette douche très tendance laisse le champ totalement libre à la créativité. Qu'elle soit réalisée en carrelage, mosaïque, marbre, teck ou galet, la douche à l'italienne donne d'emblée du chic au décor.


Salle de bain italienne ou la douche à l'italienne
Maçonnée et carrelée, dans un esprit classique, la douche se fond harmonieusement dans l'environnement. Mais le dernier cri, ce sont désormais les parois de verre translucides et ultradesign qui visuel lement s'effacent. Proposées en dimensions standard ou sur mesure, droites ou cintrées, elles s'adaptent à toutes les configurations. Au-delà de 6 mm d'épaisseur, elles deviennent autoportantes et se passent de cadre pour plus de légèreté. L'impression d'espace est encore plus accentuée dans les maxi-douches très profondes et laissées ouvertes, sans portes. À privilégier toutefois : un verre de qualité Securit, pour éviter tout risque de blessure en cas de bris accidentel, et traité anticalcaire et antitraces d'eau pour un entretien facile.
Revers de la médaille, ce concept de la douche à l'italienne implique une fiabilité irréprochable en matière d'étanchéité. Il s'agit, grâce à un cuvelage, de créer un réceptacle totalement imperméable aux infiltrations. La chape de plomb ou de zinc, autrefois l'unique référence, a laissé aujourd'hui la place à des matériaux synthétiques de mise en oeuvre plus facile, de type résine polyester. Ces procédés nécessitent, en outre, l'emploi de produits hydrofuges pour le jointoiement sol/mur. Il existe aussi des formules moins contraignantes, telles que le bac prêt à poser avec siphon intégré, comprenant une plaque étanche de poly styrène extrudé armé sans raccord.
Attention : ce type de réalisation ne supporte pas l'amateurisme. Le chantier d'une douche à l'italienne, pour être mené à bien, réclame le savoir-faire d'un professionnel qualifié, apte à vous offrir la garantie décennale de l'ouvrage.